Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 septembre 2012 2 04 /09 /septembre /2012 00:00

130327dea.png
120926dea.jpg
12logatyfilnou

12logsuppro.jpgDead man talking *

comédie dramatique de Patrick Ridremont

durée : 1h41
sortie le 27 mars 2013


12logfrafon
12logheufon.jpg
William Lamers, 40 ans, anonyme criminel condamné au Poison pour meurtre, se prépare à être exécuté. La procédure se passe dans l’indifférence générale et, ni la famille du condamné, ni celle de la victime n’a fait le déplacement pour assister à l’exécution. Seul le journaliste d’un minable tabloïd local est venu assister au spectacle.
Pourtant ce qui ne devait être qu’une formalité va rapidement devenir un véritable cauchemar pour Karl Raven, le directeur de la prison. Alors qu’on lui demande s’il a quelque chose à dire avant de mourir, William se met à raconter sa vie, et se lance dans un interminable monologue. Raven s’impatiente et appelle le Gouverneur Brodeck pour obtenir l'autorisation d'exécuter William. Mais comme la loi ne précise rien sur la longueur des dernières paroles et que le Gouverneur Stieg Brodeck, au plus bas dans les sondages, ne peut prendre aucun risque à un mois des élections, on décide de laisser William raconter son histoire jusqu’au bout.
Mieux encore, on va lui proposer un étrange marché. Parler pour ne pas mourir. Tel Sheherazade qui raconte chaque nuit au Sultan une histoire, il devient le Dead Man Talking, le mort qui parle. Il est désormais l'enjeu majeur d'une campagne électorale aussi étonnante que rocambolesque.
William l’anonyme, le never has been, William l’obscur, va enfin rentrer dans la lumière. Les jours passent, la cote de popularité de William grimpe, les audiences explosent et les fans sont de plus en plus nombreux à se masser autour de la prison pour tenter d’apercevoir le mort qui parle.
La rédemption de William transforme le coeur de ceux qui l'écoutent, et qui l'entourent... C'est peut-être cela le vrai pouvoir.


***

 

présentation réalisée avec l’aimable autorisation de
12logatyfilnou
12codatyfil.png remerciements à Benjamin Delaporte, Jacques Domergue
et Eric Boqueho
logos, photos & textes © www.atypikfilms.com *

 

&

 

12logsuppro12codsuppro.pngremerciements à Jérémie Fajner
logos, photos & textes © www.superprod.net

Partager cet article
Repost0

commentaires